Dans quelle mesure l’eau de pluie domestique peut-elle être utilisée à bon escient ?

Les foyers modernes et les grandes entreprises rejettent aujourd’hui des quantités alarmantes de déchets chimiques dans d’énormes masses d’eau, ce qui entraîne la contamination des eaux de surface, en particulier dans les zones urbaines. Le gouvernement dépense des milliards pour s’attaquer immédiatement et efficacement à ce problème, qui est devenu un problème mondial. La disponibilité de l’eau potable devenant de plus en plus problématique, de nombreux espaces publics se tournent vers l’utilisation de l’eau de pluie pour résoudre ce problème. En fait, l’eau de pluie traitée peut être utilisée à la place de l’eau potable. De plus, elles pourraient vous permettre de faire des économies.

Installer un équipement de collecte des eaux de pluie

Votre consommation d’eau potable peut être réduite jusqu’à 50 % grâce à la récupération de l’eau de pluie. Avec le bon équipement de collecte de l’eau de pluie, vous pouvez créer votre propre eau potable tout en protégeant l’environnement et votre santé. En outre, elle vise à réduire le ruissellement des eaux pluviales, ce qui contribuera à diminuer les inondations locales et les ruptures de ruisseau. Cependant, pour que l’eau de pluie soit potable, elle doit avoir : claire, inodore, peu chargée en solides, exempte de toxines ou de métaux lourds, et exempte d’agents pathogènes pour l’homme.

De plus, le système doit être développé, utilisé et entretenu pour garantir la qualité de l’eau.

Pour les personnes dont le système immunitaire est compromis, la désinfection de l’eau avant consommation doit toujours être envisagée.

Collecter son eau de pluie avec une flaque d’eau

La complexité du système de collecte de l’eau de pluie peut varier. Il peut être installé à l’aide de pièces de base sans avoir besoin de l’expertise d’un professionnel. Par ailleurs, vous pouvez avoir un système automatisé qui nécessite une installation et des outils sophistiqués. Son système de base nécessite des travaux de plomberie, et les sorties de surface sont reliées à un réservoir d’eau de pluie pouvant contenir de l’eau par un tuyau.

Il existe plusieurs types de dispositifs de pompage qui peuvent être installés dans le réservoir pour libérer l’eau stockée. Choisissez une chasse d’eau automatique avec flotteur pour plus de praticabilité. En combinant la pompe de vidange avec un réservoir sous pression et une collection d’accessoires, vous pouvez également obtenir un surpresseur de vidange.

Pour pouvoir répondre à vos besoins quotidiens de consommation d’eau pendant la saison sèche, la taille d’un récupérateur de pluie doit être importante. La zone de captage du toit d’un bâtiment doit être suffisamment grande pour assurer un approvisionnement en eau suffisant. Il existe plusieurs méthodes pour collecter l’eau de pluie :

  • la collecte de l’eau de pluie en surface,
  • La récupération de l’eau de pluie sur le toit ;
  • et la collecte de l’eau de pluie à l’aide de panneaux solaires.

N’oubliez pas que l’eau de pluie doit être traitée et filtrée pour être consommable. Par conséquent, assurez-vous que vous disposez de tous les équipements nécessaires à cet effet. Pour avoir l’esprit tranquille, envisagez de faire appel à un professionnel pour vous aider à choisir, installer et entretenir votre système de collecte d’eau de pluie.

Les techniques de désinfection les plus souvent utilisées sont les UV, la chloration, l’ozonation et le filtrage par membrane.

D’autres utilités non négligeables de l’eau de pluie

L’arrosage du jardin

Chaque année, un foyer peut gaspiller des centaines de litres d’eau potable pour l’arrosage du jardin. Les propriétaires sont de plus en plus dépendants des systèmes d’irrigation du jardin pour arroser leurs pelouses, leurs cultures de plantes et leurs parterres de fleurs depuis que le temps est si imprévisible, passant sans prévenir de l’hiver au printemps en quelques jours. À cet égard, les systèmes de collecte de l’eau de pluie jouent un rôle essentiel en réduisant la pression sur les canalisations d’eau pendant les périodes de forte demande et d’approvisionnement insuffisant, comme pendant les sécheresses estivales. Bien entendu, l’eau de pluie étant naturellement douce et sans chlorure, les plantes la préfèrent à l’eau du réseau.

A lire aussi : construire une maison élégante et moderne

Le nettoyage des véhicules

Un seau peut contenir jusqu’à 20 litres d’eau si un tuyau d’arrosage consomme environ 10 litres d’eau par minute. Il n’est donc pas surprenant que l’on puisse facilement utiliser 10 à 50 litres d’eau pour chaque lavage, la moyenne étant de 35 litres.

Quelle méthode de lavage dans l’eau – à la baignoire ou à l’évier – est la plus efficace en termes de consommation d’eau ? Certaines personnes prétendent que l’utilisation d’une serviette munie d’un dispositif de déclenchement consomme moins d’eau que le lavage des mains dans l’eau. Que cela soit exact ou non, les deux techniques utilisent de l’eau potable qui a été traitée pour l’usage humain. L’utilisation de l’eau de pluie pour nettoyer votre voiture est bien plus écologique et préférable. Elle permet d’obtenir une finition plus vierge et exempte de marques.

Chasse d’eau des toilettes

L’utilisation la plus fréquente de l’eau de pluie est celle de la chasse d’eau des toilettes. Pour cela, il suffit que l’eau de pluie soit correctement filtrée afin d’être débarrassée des débris et autres particules susceptibles de boucher les tuyaux. Les toilettes les plus anciennes peuvent utiliser jusqu’à 13,6 litres par chasse d’eau, alors que les toilettes plus contemporaines et écologiques n’utilisent que 4 litres. Malgré cela, un particulier boit en moyenne 34,5 litres par jour. Dans ce cas, le coût du raccordement d’un système de récupération des eaux de pluie à la citerne des toilettes est rapidement amorti.