Comprendre les détails des bâtiments connectés

La possibilité de construire des bâtiments connectés est maintenant une réalité. Tous les composants du bâtiment sont interconnectés, ce qui rend leur gestion simple et aisée. De plus, une structure connectée permet d’augmenter la sécurité et le confort de ceux qui y vivent. Les bâtiments connectés, qui sont incontestablement des chefs-d’œuvre de l’ère moderne, méritent que l’on s’intéresse davantage à leur fonctionnement.

Le bâtiment connecté : Concrètement, de quoi s’agit-il ?

Le bâtiment connecté est encore appelé bâtiment intelligent. Il porte ce nom car il favorise une meilleure automatisation des actions à l’intérieur du bâtiment. Ce type de bâtiment dispose de plusieurs capteurs qui permettent de collecter des données au sein de la structure. L’objectif d’un bâtiment connecté est d’améliorer le confort des résidents en rationalisant la communication entre les différents composants de la maison.

 

Il est question de faciliter la transmission des données à l’intérieur du bâtiment et avec les éléments extérieurs. Les deux principaux types de bâtiments connectés sont le bâtiment à énergie positive, également appelé bâtiment intelligent, et le bâtiment individuel, également appelé maison intelligente.

Robotique et intelligence artificielle au profit du bâtiment intelligent

Depuis de nombreuses années, la robotique progresse et permet l’automatisation de plusieurs processus. Elle aurait besoin de l’aide des autres afin d’obtenir une maison connectée. Cette dernière est censée être le résultat d’une compétition entre la robotique et l’intelligence artificielle. Ainsi, les résidents de l’immeuble connecté peuvent bénéficier de deux avantages principaux fournis par ces deux technologies travaillant ensemble. Elles ont la capacité non seulement de contrôler le bâtiment à distance, mais aussi de piloter l’ensemble de la structure. En d’autres termes, il est possible de programmer certaines tâches à l’intérieur des appareils ménagers, mais il est également concevable d’effectuer des actes utiles qui nécessitent une interaction humaine.

A lire aussi : l’immobilier neuf toulousain : sur le marché ou sous contrat ?

Les possibilités de contrôle d’un bâtiment connecté

De nombreux processus internes à un bâtiment connecté peuvent être automatisés grâce aux différentes technologies utilisées dans son développement. Dès lors, le contrôle d’un bâtiment intelligent est envisageable comme l’utilisation de l’eau, l’utilisation de l’énergie, l’ouverture des portes et fenêtres, etc.

 

Tout bâtiment dépourvu d’une quelconque technologie de fermeture automatique des portes oblige l’utilisateur à se déplacer pour ouvrir ou fermer la porte. L’ouverture et la fermeture des entrées peuvent toutefois être automatisées avec un bâtiment connecté. Il en va de même pour l’énergie, dont l’utilisation peut être contrôlée et automatisée. Ainsi, les décisions concernant l’éclairage, le chauffage et même la régulation de la température de la piscine peuvent être prises à l’avance.

Bref, pourquoi choisir une maison connectée ?

Comme il devient plus facile de contrôler la consommation d’énergie, de plus en plus de personnes se tournent vers les bâtiments connectés. Il est établi qu’un des objectifs principaux des propriétaires est de réduire les coûts liés aux dépenses énergétiques. Cependant, les avantages d’un bâtiment connecté vont bien au-delà.

 

Cette forme de bâtiment permet de s’assurer que tous les composants du bâtiment sont bien isolés. De plus, les systèmes de ventilation sont mieux gérés, ce qui permet de prévenir plus facilement les pannes. La possibilité de contrôler les tâches depuis un smartphone ou une tablette permet de gagner un temps précieux. Enfin, et grâce à la convergence de la robotique et de l’Internet des objets, le contrôle du climat et des thermostats se transforme en jeu.