Comment construire une terrasse durable, et à quel prix ?

Bois, carrelage, pierre, ciment

Aujourd’hui, il existe une grande variété de matériaux disponibles sur le marché pour construire une terrasse. Mais si vous voulez que votre terrasse dure dans le temps, vous devez privilégier certains éléments par rapport à d’autres. Découvrez les meilleurs matériaux à utiliser, mais aussi combien cela vous coûtera.

Le matériau idéal pour une terrasse durable est le béton

Prendre la décision de construire sa terrasse en béton, c’est avant tout choisir une terrasse robuste. En effet, ce matériau est très apprécié pour sa durabilité et sa solidité.

La preuve ? Il est souvent nécessaire à la réalisation de grands projets. Il est constitué de sable et de granulats (comme les graviers ou les gravillons) mélangés à du sel et de l’eau.

Généralement, des produits supplémentaires qui renforcent le matériau d’origine ou lui confèrent de nouvelles propriétés sont ajoutés pour compléter le béton. On peut citer, entre autres, les bétons lourds, légers, à haute performance, fibreux, autoplaçants et décoratifs.

La décision dépendra en grande partie des exigences et des préférences de chacun, bien que pour une terrasse, le béton décoratif soit le plus souvent choisi.

Si l’on souhaite que le bâtiment dure dans le temps, la construction d’une terrasse ne doit en aucun cas être laissée au hasard. Il est donc conseillé de contacter une entreprise de maçonnerie pour sa mise en œuvre.

Les étapes pour faire une terrasse en béton

Quelques étapes sont nécessaires pour construire une terrasse en béton solide. Dans cet ordre, vous devez placer des piquets à chaque angle et les relier avec une ficelle pour marquer l’emplacement de la dalle. Avant d’installer un hérisson drainant et de mettre en place une dalle en béton, enlevez la terre.

Il est conseillé de mettre des renforts aux angles et derrière les planches pour un caisson plus solide. Contrôlez le portail et autorisez 1 % pour que la pluie s’écoule plus facilement. Posez un film polyamide.

Mise en place de joints de dilatation

Si la terrasse a une grande surface, il faut prévoir des joints tous les 15m2. Posez un treillis souillé. Le béton s’effrite. L’épaisseur minimale de béton nécessaire pour une durabilité maximale est de 8 cm.

Le choix de recouvrir la chape de béton d’un revêtement est fait par de nombreuses personnes. Les options de revêtement sont assez variées et larges, mais les matériaux les plus souvent utilisés sont le bois, la résine, le composite (mélange de résine et de pièces de bois), le conduit et le carrelage.

Les différents types de béton décoratif

Avant de couler le béton, vous devez décider du type de béton décoratif pour votre terrasse. Les types suivants sont particulièrement remarquables.

Le béton imprimé

Cette forme de béton tire son nom du fait qu’un motif y est imprimé alors qu’il est encore frais. Il est donc possible d’y appliquer un thème décoratif. Avec le temps, il commence à ressembler à de la pierre naturelle, mais il peut aussi imiter n’importe quel type de revêtement. Lorsqu’il reproduit l’effet des panneaux de bois, des dalles de béton ou des pavés, on parle de béton mixte.

A lire aussi : quelles tendances pour la rénovation de la salle de bains en 2022 ?

Le béton lisse

Il est clairement indiqué si vous souhaitez donner à votre terrasse un aspect contemporain tout en maîtrisant vos dépenses, ou si vous voulez simplement faire quelques économies.

Très esthétique, il se décline en plusieurs coloris. Comme le suggère son nom, le béton lisse est reconnaissable à ses finitions lisses et douces.

Le béton drainant

Si vous résidez dans une zone humide, le béton drainant est ce qu’il vous faut. Et pour cela, il a été conçu pour favoriser l’évaporation de l’eau. Cela permet d’éviter la création de flaques sur votre terrasse.

Le béton inactif

Lorsque l’on utilise des graveurs à grande échelle pour créer le béton, on dit qu’il est inactif. Cela rend le béton inactif très solide et dangereux. Incontestablement, cette caractéristique le distingue le plus des autres bétons décoratifs. Le produit fini est plutôt impressionnant et pourtant assez attrayant.

Quel budget faut-il prévoir pour un patio en béton ?

Le coût peut varier du simple au double en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment le type de béton, l’épaisseur de la dalle, les préparatifs nécessaires au chantier, l’intervention d’un professionnel, le transport et l’emplacement de la propriété.

Si la surface de la terrasse en béton désactivé ne dépasse pas 200 m2, il vous en coûtera, par exemple, entre 40 et 90 euros par mètre carré. Le coût sera compris entre 40 et 80 euros par mètre carré pour une terrasse en béton matricé de même surface. Une terrasse lisse coûtera entre 50 et 100 euros par mètre carré.

Le prix d’une terrasse drainante peut atteindre 200 euros par mètre carré. Dans toutes les situations, il est important de se rappeler que plus la surface augmente, plus les prix diminuent.